Supervision des coachs à Hong Kong


Bonjour,

Je suis actuellement à Hong Kong et en Chine Mainland pour deux semaines. C’est évidemment l’occasion de rencontrer quelques superviseurs.

Un séjour précédent en Chine Mainland avait été l’occasion de rencontrer plusieurs superviseurs Chinois et de commencer à examiner comment est pratiquée la supervision des coachs dans ce pays (voir articles du 6 février et du 9 juin 2017). La supervision y est encore peu connue.

C’est également le cas à Hong Kong. Deux écoles anglaises ayant toutes les deux le label ESQA de l’EMCC (CSA et Bath) y ont formé des superviseurs tandis que d’autres sont des superviseurs de nationalité Anglaise qui sont installés dans cette ancienne colonie de Sa Majesté.

La supervision qui est pratiquée est donc très proche de celle en usage en Grande Bretagne : principalement de la supervision individuelle utilisant le modèle 7eyed ou d’autres modèles développés en Grande Bretagne.

Les différences que j’avais notées à Shangaï, dues à la culture et à une approche du coaching plus centrée sur l’intrapersonnel et le sens, sont quasiment invisibles à Hong Kong qui est très occidentalisé. . .

En termes d’appartenance à des associations professionnelles, les superviseurs rencontrés sont membres de l’ICF, de l’APAC, de l’AC et pour les associations de superviseurs, de l’AOCS et de l’AAOS.

Le coaching sur lequel s’applique cette supervision est très américanisé. La fonction principale de la supervision est donc le développement des compétences de coach et, dans une moindre mesure la résolution des difficultés rencontrées dans l’exercice de la profession de coach. D’ailleurs il ne reste plus grand-chose de la domination Britannique : dans les restaurants on paye « the check » et non « the bill », on grignote des « cookies » et non des « biscuits » et l’emballage va au « garbage » et non au « rubbish » et pour se déplacer il y le « subway » et non un « underground ».

Comme toujours en visitant un pays je suis frappé par la différence entre la situation voici quelques années, à une époque où la supervision était à peine connue, et la curiosité manifestée actuellement.

Un exemple est ce nouveau numéro de « Coaching Perspectives », la revue de coaching de l’Association for Coaching qui est la troisième association internationale de coachs après l’ICF et l’EMCC : six articles sont consacrés à la supervision dont un très détaillé sur la situation de la supervision dans les Amériques (Canada, USA, Mexique, Amérique du Sud).

On trouvera ce numéro ici : http://edition.pagesuite-professional.co.uk/html5/reader/production/default.aspx?pubname=&pubid=59751582-d980-4f98-94c5-856c0ef905ee

Belle journée à tous


mm

A propos de Michel Moral

Michel Moral a été dirigeant au sein d’entités internationales chez IBM. Il a vécu plusieurs années aux USA, en Allemagne et en Autriche. Ingénieur de formation (Centrale Paris) il est aussi docteur en Psychologie. Il est passionné par la question de l’efficacité d’une équipe dirigeante et par celle de l’intelligence collective. Enseignant à Paris VIII, à l’Université de Cergy-Pontoise et au CRC d’HEC, il coache des dirigeants, des équipes dirigeantes et supervise des coachs et peut intervenir en Français et en Anglais.