Grand colloque de coachs en Asie


Bonjour,

Je suis actuellement au colloque de l’APAC (Association of Asia Pacific Coaches) qui se tient les 25, 26 et 27 mai à Bangkok.

Je ne suis pas là pour le coaching mais pour la supervision dont il sera question demain, et pour rencontrer des superviseurs. Il me semble toutefois intéressant de vous donner quelques infos générales sur cet évènement.

500 participants de 33 pays, Asiatiques pour la plupart. Pour ce qui est du contenu, 35 speakers de 18 pays interviennent sur le thème « Harmony and Minfulness for Humanity ». Il y a véritablement un souffle international dans ce colloque.

En termes d’organisation du colloque, pas mal d’idées originales comme par exemple des plénières en tables de 12, ce qui permet des exercices en grand groupe et une circulation de table à table.

La première journée dont il est question dans ce mot d’information était articulée autour de trois « personnages » :

Le moine – Le Vénérable Phra Maha Wudhiyaja Vajiramedhi, qui, quand il parle de ses « followers » parle de personnes qui marchent avec lui, pas de ceux connectés sur Twitter. D’ailleurs, il considère les réseaux sociaux comme des « forces négatives » souvent évoquées. Robe orange et pensée profonde sur la base de paraboles souvent amusantes.

Le leader – Dr. Veerathai Santiprebhob, gouverneur de la Banque de Thaïlande. Bouddhiste, il combine Mindfulness et position Meta dans son activité (pas évident, cela mérite réflexion ai-je pensé). Un ennéagramme 8 humble, pas fréquent chez nous.

Le coach – Dr. Marshall Goldsmith qui se dit « le plus grand coach du monde », 35 livres et philosophe bouddhiste. Il combine cabotinage et profondeur de vue, une combinaison inhabituelle.

Je ne vais pas entrer dans le détail de la journée mais la table ronde finale était impressionnante. Animée par le Dr. Thun Thamrongnawasawat, un jeune coach Thaïlandais de QI/QE/QR très élevés et mondialement connu, la table ronde a couvert l’Harmonie, le Mindfulness et l’Humanité, de façon bien structurée.

Le moine s’est positionné sur l’intrapersonnel, corps et esprit unifiés, le coach sur l’interpersonnel et le leader sur le système l’organisation. Chacun s’est interrogé sur la part de mindfulness dans sa journée : pas beaucoup, même chez ces spécialistes de la question. Par contre chacun s’interroge sur la part de « Mindlessless » dans sa journée et comment la réduire… ce qui est une réflexion particulièrement féconde semble-t-il.

J’ai beaucoup aimé la combinaison de réalisme et de spirituel dans cette journée et dans sa conclusion qui est que le monde réel est fait d’intérêts collectifs en conflits mais que l’harmonie pourrait exister si la vision long terme était partagée (Ah, cela évoque le Brexit, les élections en France, Donald…). Et, il est de la responsabilité de chacun de faire en sorte qu’il en soit ainsi. Mais, pour cela il faut avoir le temps de penser à ce qui est important et donc…. Mais nous sommes tous coachs et nous connaissons tous la suite, enfin, peut-être…

En tout cas, j’ai beaucoup appris aujourd’hui.

Belle fin de semaine.


mm

A propos de Michel Moral

Michel Moral a été dirigeant au sein d’entités internationales chez IBM. Il a vécu plusieurs années aux USA, en Allemagne et en Autriche. Ingénieur de formation (Centrale Paris) il est aussi docteur en Psychologie. Il est passionné par la question de l’efficacité d’une équipe dirigeante et par celle de l’intelligence collective. Enseignant à Paris VIII, à l’Université de Cergy-Pontoise et au CRC d’HEC, il coache des dirigeants, des équipes dirigeantes et supervise des coachs et peut intervenir en Français et en Anglais.