Le modèle « Cascade inverse »


Objectifs

Cet outil mis au point par Michel Moral a pour objectif de provoquer une prise de conscience chez le demandeur au niveau de l’empathie ou de la théorie de l’esprit. Il est donc approprié lorsque le client est englué dans un dilemme et que le demandeur ne parvient pas à l’accompagner vers une résolution.

Par exemple, en supervision de superviseur, le demandeur évoque un coach qui est déchiré entre transgresser son code de déontologie ou perdre un important marché. Pour accompagner cette situation le demandeur doit pouvoir entrer dans le monde du coaché et le comprendre.

Ce mode est délégatif. Il est plutôt destiné à être utilisé en supervision ou intervision avec un groupe de coachs aguerris ou bien en supervision didactique.

Déploiement en supervision

Le demandeur expose rapidement le cas. Il prend ensuite le rôle de son client.

Il est supervisé successivement pendant 5 minutes par trois des membres du groupe de supervision ou d’intervision.

Les instructions données par le superviseur sont que :

– Après la première supervision, la seconde et la troisième doivent être en rupture. Un moyen simple pour assurer cette rupture est que le second superviseur aille sur des regards de 7eyed qui n’ont pas été explorés par le premier. De même le troisième superviseur va sur les regards de 7eyed qui n’ont pas été explorés par les deux premiers.

– Le passage d’un superviseur à un autre doit se faire le plus rapidement possible pour que le demandeur ne puisse « se reprendre ».

– Les interventions des superviseurs 2 et 3 peuvent aller vers plus de confrontation.

Après les trois supervisions le superviseur du groupe questionne le vécu des superviseurs en commençant par le premier. Il laisse ensuite le demandeur conclure sur son progrès intérieur.


mm

A propos de Michel Moral

Michel Moral a été dirigeant au sein d’entités internationales chez IBM. Il a vécu plusieurs années aux USA, en Allemagne et en Autriche. Ingénieur de formation (Centrale Paris) il est aussi docteur en Psychologie. Il est passionné par la question de l’efficacité d’une équipe dirigeante et par celle de l’intelligence collective. Enseignant à Paris VIII, à l’Université de Cergy-Pontoise et au CRC d’HEC, il coache des dirigeants, des équipes dirigeantes et supervise des coachs et peut intervenir en Français et en Anglais.